Les Mariés de l’Apocalypse

18 mars > 2 avril 2022 |
théâtre des Calanques | opéra théâtre
Je réserve
Plein tarif : 22€
Amis nono : 18€
-25 ans : 12€
Mise en scène : serge noyelle
Texte : marion coutris
Musique : marco quesada
Musiciens : patrick cascino, marco quesada, magali rubio, emmanuel cremer, yi ping yang
Avec : lucas bonetti, rémy brès, marion coutris, camille noyelle, gregori miège, jeanne noyelle, noël vergès

Dans un espace étrange qui pourrait être un chantier, ou un plateau de cinéma, semble convoquée une assemblée des spectres, apparaissant à l’appel d’un roi frappé d’amnésie, père déchu d’une lignée saisie par le doute d’exister, fol époux au cœur d’une famille mal recomposée. Les Mariés de l’Apocalypse révèlent la souillure d’une génération incestueuse.

C’est la tragédie d’un roi Lear d’après le désastre, ou juste avant, mêlée au jeu de stratégie d’un clan mafieux. C’est le voyage d’un Ulysse qui n’aurait jamais quitté Ithaque. Entre la confession et le songe éveillé se révèlent les protagonistes d’une célébration à huis-clos, et on saisit l’implosion de la famille comme symbole de la société.
Époux et amante, mère, filles en révolte, fils bâtards ou prodigues, maîtres de cet étrange laboratoire in vitro ou bouffons, s’adonnent au rite d’un règlement de comptes, et puis entament ensemble une dernière danse avant que le néant ne les avale.

Le néant, c’est ici la réalité d’une seule journée, fragmentée à l’infini par la quantité des pensées intérieures qui la traversent. Cette Odyssée mentale, ce voyage des comédiens, cette scène qui se fabrique au moment même du jeu, dans l’artifice et le vivant, constitue un poème intérieur, parlé, chanté, dialogué, qui restitue l’urgence d’être ensemble, et en laisse apparaître l’impossibilité fondamentale.