théâtre des calanques

TREMPLIN THÉÂTRE

8 NOVEMBRE 2020 | 17:00
| Théâtre
Je réserve
Plein tarif : 5€
Avec : cie du cri, bain collectif, artistes du cerisier, cie déliaisons, cie du vent contraire

MOIS DE LA JEUNE CRÉATION

Cinq soirées, pour permettre à des artistes qui n’ont pas – ou peu – eu accès à des scènes, de présenter un format court de leur travail dans des conditions professionnelles que nous souhaitons les meilleures et les plus adaptées possibles. Pour les spectateurs c’est le privilège de goûter « l’air du temps » en matière de création d’aujourd’hui, au travers de dramaturgies plurielles, en théâtre, danse et musique : sensibilités et esthétiques seront perçues communes ou dissemblables, mais se distingue déjà la personnalité des jeunes artistes :

 

CADAVRE EXQUIS

cie du cri

de et mise en scène mathilde aurier
avec baptiste carrion-weiss, fiona lévy, christelle simonin, eva ramos

Une performance pour 4 acteurs qui reprend les injonctions du surréalisme sans en faire un dogme, pour une proposition débridée où les mots, les perceptions, les images et les sens s’entrechoquent.

 

72 ET LE PROCÈS DE STAMMHEIM

bain collectif

mise en scène anouk darne tanguille
avec angélica tisseyre-sékiné, pauline d’ozenay, raphaël bocobza, nino djerbir, léo tasserit

1972, récits croisés autour d’un fait de société : le procès des membres des Rote Armee Fraktion après les attentats meurtriers commis en Allemagne. Proches, avocats, magistrats, parties civiles, des logiques irréconciliables se confrontent.

 

ŒDIPE-ROI

artistes du cerisier

de sophocle
avec lucas bonetti et med wederni

Écrite quatre siècles avant notre ère, la tragédie de Sophocle questionne la jeune démocratie Athénienne et jette un pont imaginaire entre nos civilisations : le destin de l’homme prodigue devenu paria confronte le pouvoir du langage et la volonté humaine.

 

LE CHARME OBSCUR D’UN CONTINENT

cie déliaisons

de händl klaus
mise en scène renaud pellegrino
avec océane lutz, maxime saulnier-gatefait

On ne verra jamais le visage des acteurs. C’est le reste de leur corps qui parle, pure matière, peinture vivante. Il y a deux personnages aux lubies étranges, un secret. Une langue précise se crée, faite d’humour, de macabre, de poétique et de prosaïque.

 

J’APPELLE MES FRÈRES

cie du vent contraire

de jonas hassen khemiri
mise en scène floriane delahousse
avec lionel correcher, quentin crunelle, floriane delahousse, fiona lévy

C’est après les attentats de 2010 à Stockholm que Jonas Hassen Khemiri, suédo-tunisien, écrit ce texte. La mise en scène nous plonge au cœur des questions d’identité et d’intégration que brasse cette écriture : qu ‘est-ce qui pousse à l’acte ?